alt-tag
Bouxwiller, Temple Protestant
C’est pour cet orgue que Jean André Silbermann a rédigé une table de registration, qui fut découverte en 1991.

L’orgue fut construit en 1778 par Jean André Silbermann pour l’église protestante de Bouxwiller. Il est remarquable que ce soit précisément dans cette église que son père avait réalisé son premier travail en Alsace. Andreas Silbermann avait rénové en 1699 l’orgue Baldner de 1668 (conservé de nos jours dans l’église catholique de Bouxwiller) et l’avait transféré sur une autre tribune.

En 1876 l’orgue de Jean André Silbermann fut adapté au goût de l’époque par Emile Wetzel (Bergheim). L’intervention la plus profonde fut effectuée en 1914 par la maison Dalstein & Haerpfer (Boulay). Les sommiers cédèrent la place à des sommiers pneumatiques, la traction fut réalisée selon le système tubulaire, avec une console séparée, placée dans le buffet de positif.

La restauration de l’instrument fut réalisée en 1968 par Alfred Kern (Strasbourg). L’orgue fut reconstruit selon la composition d’origine. La pédale fut cependant portée à 27 notes, augmentée de trois jeux supplémentaires et d’une tirasse grand- orgue. Le diapason d’origine fut rétabli.

Le traitement de surface du buffet fut renouvelé. Le couronnement de la tourelle centrale est d’une date plus récente.

par Marc Schaefer

© Aeolus