alt-tag
Maurice Clement
Après une première formation dans les conservatoires de Luxembourg (classe d'Alain Wirth) et de Bruxelles (classe de Jean Ferrard et de Benoît Mernier), Maurice Clement approfondit ses études d'orgue avec Jean Boyer au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon. La rencontre avec cette personnalité extraordinaire est déterminante et marquera profondément son parcours de musicien.

Maurice Clement, lauréat du Concours International Gottfried Silbermann dédié à l'œuvre d'orgue de J.S. Bach, trouve la maîtrise de son instrument en se situant dans un dialogue permanent avec ce dernier.

La musique n'étant pas un art standardisé, mais une manifestation élémentaire de la vie humaine, il s'efforce à transmettre par la musique sa foi dans le vrai et le beau.

Ses interprétations cherchent à allier la forme et la matière musicale, l'esprit et la sensibilité, la pensée et la passion.

Maurice Clement conjugue son amour de la musique classique et des musiques improvisées dans son activité de concertiste et dans son approche pédagogique.

Au cours de nombreux stages et de formations continues qu'il a dirigés, il lui importe de réveiller l'imaginaire musical entre création et interprétation, tout en transmettant la faculté de présence et d’instantanéité.

Parallèlement à ses fonctions de professeur d'orgue au Conservatoire de Musique du Nord au Grand-Duché de Luxembourg, il dirige la classe d'improvisation de cet établissement.

Organiste-titulaire des Grandes Orgues de la Philharmonie de Luxembourg et du nouvel orgue des ateliers Dominique Thomas de l’église décanale de Diekirch, Maurice Clement est invité comme soliste dans le cadre de festivals internationaux à New York, Washington, Chicago, Minneapolis, Paris, Lyon, Bruxelles, Zürich, Munich, Stuttgart, Leipzig, Vienne, Innsbruck, Prague, Milan, Copenhague…