alt-tag
Denis Comtet
1970

Denis Comtet, né le 30 avril 1970 à Versailles, est un organiste, pianiste, chef de chœur et chef d'orchestre français.

Formé à l'orgue par Gaston Litaize au conservatoire de Saint-Maur-des-Fossés, il s'oriente ensuite vers l'accompagnement au piano. Sa rencontre avec Jean Koerner sera déterminante pour l'évolution de sa culture musicale et son intérêt pour la création contemporaine. Il se forme ensuite à la direction d'orchestre auprès de Bruno Aprea en Italie.

Au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, il obtient un premier prix d'orgue (1989) et un premier prix d'accompagnement à l'unanimité (1993). Il est titulaire du CA d'accompagnement et enseigne cette discipline au conservatoire du 17ème arrondissement de Paris depuis 1995. Il est titulaire du grand-orgue de Saint-François-Xavier à Paris, où il joue chaque année l'intégrale de l'œuvre pour orgue de J.S. Bach dans son cadre liturgique.

Il commence à diriger au sein du chœur de chambre Accentus, dont il sera chef-associé entre 2002 et 2006 après un parcours classique de continuiste, pianiste et chef de chant. Il dirigera cet ensemble à la cité de la musique dans les Consolations I et II de H.Lachenmann, au festival de Besançon dans les Madrigaux de Philippe Fénelon ainsi qu'à l'Ircam à Paris dans une création française de Mauro Lanza. Il sera ensuite invité par le chœur de chambre de Namur, le chœur d'état de Lettonie, le Chœur de Radio France et le SWR VocalEnsemble de Stuttgart, avec lequel il dirige de nombreuses productions ces dernières années, comme "Eat! The memory" de Manos Tsangaris en ouverture du festival de Donaueschingen, la création mondiale de "Hybris" d'Adriana Hoslky au festival de Schwetzingen ou la création allemande de "Endless Sky" de A.Hillborg.

En 2002, il est nommé sur concours chef-assistant de l'Ensemble Intercontemporain pour un mandat de 2 ans. Il dirigera cet ensemble dans des œuvres de Ligeti ("Aventures, nouvelles aventures"), Varèse, Boulez, Coleman et Zender. Il collabore durant cette période avec des chefs d'orchestre tels que Pierre Boulez, Péter Eötvös, J. Nott ou Heinz Holliger.

Dès lors, il dirige l'orchestre des lauréats du CNSMP, l'orchestre de l'Opéra de Rouen, l'Orchestre National de Lille, le Dartington Festival Orchestra, l'Orchestre et les Chœurs du concert d'Astrée, l'Orchestre National de Lettonie, l'Orchestre de la Radio de Baden-Baden et Freiburg ainsi que la Stattskapelle Halle qu'il dirige trois années consécutives pour le concert de clôture du Haendelfestspiel.

Il est invité par de nombreuses maisons d'opéra, telles que l'opéra de Paris (Amphithéâtre de Bastille), de Lille, de Rouen, de Besançon, au Capitole de Toulouse et au grand théatre de Bordeaux. Il entreprend une collaboration régulière avec l'Ensemble Justiniana et le metteur en scène Charlotte Nessi, en particulier dans des œuvres du XXème siècle: Der Mond (Carl Orff), La petite renarde rusée (Janacek) ou encore Le château de Barbe Bleue (Bartok).

Aux nuits d'été de Corte, il dirige en 2011 Le Barbier de Séville et en 2012 La Flute Enchantée.

En 2010, il est nommé directeur artistique du festival de musique de chambre Arsterra.