alt-tag
Felipe Gorriti
1839 - 1896

Felipe Gorriti y Osambela naît à Huarte-Araquil (en Navarre) le 23 août 1839 et meurt à Tolosa (Guipúzcoa) le 12 mars 1896.

Son premier professeur est son père, León Gorriti, compositeur et organiste dans son village natal de Huarte-Araquil, où il donne également des leçons d’orgue et de violon et dirige l’orchestre communal. Plus tard, Felipe Gorriti complète ses connaissances grâce aux cours de piano et d’harmonisation de Mariano Garcia, maître de chapelle de la cathédrale de Pampelune. Il poursuit ensuite ses études auprès de Cándido Aguayo, organiste à Santa Maria de Tolosa, avant de parfaire sa formation au Real Conservatorio de Madrid en suivant les cours de composition et d’orgue de Hilarión Eslava et Román Jimeno. Il sort du conservatoire avec diplôme et médaille.

En 1859, à vingt ans, il s’impose face à ses concurrents et obtient la charge d’organiste des communes réunies de Santa Maria et San Pedro de Tafalla (en Navarre), où il demeurera jusqu’en 1867. Au cours de ces huit années, il compose de nombreuses œuvres pour l’orgue baroque à deux claviers commandé par la commune en 1858 à Hermenegildo Gómez.

Le 25 octobre 1867, après une compétition acharnée face à une multitude de candidats d’exception le jeune homme de 28 ans obtient par voie de concours le poste d’organiste et de maître de chapelle de la commune de Santa Maria de Tolosa (Guipúzcoa, Pays Basque). Il y demeurera jusqu’à sa mort, qui, on l’a dit, surviendra en 1896 alors qu’il a 57 ans. Auparavant, il sera nommé à la tête de l’école de musique et de l’orchestre locaux en 1878.

Acteur d’une évolution inédite d’une époque à une autre, doté de la faculté de s’adapter à deux types d’instruments aussi différents que l’orgue baroque espagnol et l’orgue romantique français, enfin, récipiendaire de nombreuses distinctions internationales, Felipe Gorriti occupe sans aucun doute une place à part parmi les autres compositeurs d’orgue de son temps. Il est la figure clé du passage du baroque au romantisme dans la musique pour orgue espagnole.

Esteban Elizondo Iriarte