alt-tag
Heidelberg, Eglise de Jésus-Christ
L’orgue Walcker de l’église du Christ à Heidelberg fut construit en 1903 et inauguré en 1904 au moment de la consécration de l’église. Beaucoup de compositions de Max Reger qui était souvent en séjour à Heidelberg ont été jouées sur cet instrument encore du vivant du compositeur.

Après avoir survécu indemne aux deux guerres mondiales, malheureusement il fut profondément transformé en 1954 dans l’esprit néo-baroque de l’époque. De nombreux jeux romantiques précieux ainsi que la transmission pneumatique d’origine en ont été des victimes. De 2009 à 2011 il a été soigneusement restauré et ramené à son état d’origine étant aujourd’hui l’un des plus grands orgues purement pneumatiques dans le sud de l’Allemagne. Ensemble avec le grand orgue de la Stadthalle il est aujourd’hui le seul instrument symphonique de Heidelberg de la fin de l’époque romantique. Avec ses 43 jeux, deux boîtes expressives, le crescendo, de nombreuses autres fonctions et un nouveau système de combinaisons ajustables moderne, il est idéalement adapté à la musique d’orgue allemande de la fin du romantisme et du début de l’ère moderne, mais aussi à la musique romantique française. Parmi les particularités de sa composition il faudra nommer la base de 16’ sur tous les claviers, la clarinette à anches libres et un jeu extrêmement rare nommé Synthematophon. Il s’agit d’un jeu de principal à forte pression aux tuyaux coniques munis de deux bouches. Ce jeu a été inventé vers 1902 par Walcker et probablement l’orgue de l’église du Christ en est un des premiers exemples.