alt-tag
Nadja Nevolovitsch

Née à Saint-Pétersbourg dans une famille de musiciens, Nadja Nevolovitsch entame l’étude du violon à six ans. Après avoir suivi les cours d’une école spécialisée pour enfants surdoués dans sa ville natale, elle poursuit sa formation auprès de Zakhar Bron à Lübeck. Dans le même temps, elle se perfectionne auprès d’Anna Netchiporouk-Bron, d’Igor Oïstrakh, de Thomas Brandis et d’Itzhak Rashkovsky. En 2008, elle obtient le grade de master avec la plus grande distinction au Conservatoire royal de Bruxelles. Jeune diplômée, elle devient l’assistante d’Igor Oïstrakh.

Nadja Nevolovitsch a remporté de nombreux prix lors de concours internationaux tels que le concours Henryk Wieniawski à Poznan en Pologne, le concours Louis Spohr à Weimar et le concours Toshya Eto à Tokyo. En 2005, elle a obtenu le deuxième prix au Concours International de Violon Sion Valais, en Suisse, ainsi que le premier prix du concours européen pour jeunes solistes à Luxembourg. Depuis 2004, elle bénéficie du soutien de la fondation Yehudi Menuhin Live Music Now en Allemagne. En tant que premier violon du Menuhin Academy Quartet, elle a remporté le premier prix ainsi que le prix du public du concours 2011 de Chamonix-Mont-Blanc, en France.

Nadja Nevolovitsch s’est produite à plusieurs reprises tant comme soliste que dans des œuvres pour musique de chambre en Europe, aux États-Unis, en Israël et au Pérou ainsi que dans le cadre de festivals renommés tels que le Festival International de Musique Sion Valais, en Suisse, et le Harmos Festival au Portugal. En 2008, elle participe au festival “Chamber Music Connects the World” avec Iouri Bachmet, Diemut Poppen et Martin Ostertag. Le public a pu l’applaudir dans des salles de concert prestigieuses telles que la Philharmonie de Saint-Pétersbourg, le Singel à Anvers, le Concertgebouw de Bruges, la Casa da Musica de Porto, le Performing Arts Center de Tel-Aviv et le Victoria Hall de Genève.

Elle s’est produite avec divers orchestres, parmi lesquels l’orchestre symphonique de Saint-Pétersbourg, l’orchestre national de Lituanie, le Brussels Philharmonic, le Japan Philharmonic Orchestra, l’orchestre philharmonique de Roumanie, la Philharmonie Baden-Baden, la Camerata Menuhin et le Harmos Festival Orchestra. Elle a joué sous la direction de chefs d’orchestre tels que Schlomo Mintz, Rudolf Werthen, Dirk Vermeulen, Ronald Zollman et Andrej Petrenko.

Actuellement, Nadja Nevolovitsch se produit sur un violon fabriqué en 1731 par Camillus Camilli à Mantoue. Elle l’a reçu en 2011 en tant que lauréate de la “Deutsche Stiftung Musikleben” à Hambourg.