alt-tag
Daniel Roth
1942 -

C’est par admiration pour Albert Schweitzer, le célèbre médecin, théologien et organiste alsacien, que Daniel Roth, né en 1942, commence l’étude de l’orgue à côté du piano et de l’écriture au Conservatoire de Mulhouse, sa ville natale. Au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, il obtient cinq Premiers Prix dans les classes de Maurice Duruflé, Harmonie, de Marcel Bitsch, Contrepoint et Fugue, d’Henriette Puig-Roget, Accompagnement au Piano, de Rolande Falcinelli Orgue et Improvisation à l’un- animité, premier nommé.

Il étudie ensuite l’interprétation de la musique ancienne et se prépare aux concours internationaux avec Marie-Claire Alain. Il est lauréat de plusieurs concours le Prix des Amis de l’Orgue et le Premier Grand Prix de Chartres en 1971, Interprétation et Improvisation.

En 1963, il devient suppléant de Rolande Falcinelli au Grand-Orgue de la Basilique du Sacré-Cœur de Paris. Titulaire en 1973, il reste à ce poste jusqu’à ce qu’il soit nommé à St-Sulpice où, en 1985, il succède à Widor, Dupré, et Grunenwald.

Il enseigne l’orgue à Marseille puis à l’Université de Washington D.C., à Strasbourg, à Saarbrücken et succède à H.Walcha et à E.Krapp à la Musikhochschule de Francfort sur le Main en 1995.

Il poursuit une carrière internationale: récitals, concerts en soliste avec de grands orchestres, cours, conférences, enregistrements de radio et de télévision, jurys de concours.

Son importante discographie concerne plus particulièrement. Bach, Reubke, Liszt, Franck, Guilmant, Boëly, Saint-Saëns, Widor, Vierne, Dupré et Jolivet.

Daniel Roth est également compositeur. Il a écrit des œuvres pour orgue solo, pour orgue et flûte, pour chœur a cappella, pour chœur et orgue, pour solistes chœur et orgue.