alt-tag
Wasselonne, Temple Protestant
L’orgue fut construit en 1745 par les frères Jean André et Jean Daniel Silbermann pour l’église des Dominicains de Guebwiller (Haut-Rhin).

Après la Révolution il fut acheté par la commune de Wasselonne et installé par Nicolas Toussaint (Westhoffen) en 1792 dans l’église, qui était alors régie par le simultaneum.

L’orgue fut transformé à plusieurs reprises : en 1849 par Stiehr & Mockers (Seltz), qui reculèrent le grand buffet, changèrent la traction du positif et changèrent quelques jeux. D’autres changements furent effectués en 1894 par Charles Wetzel (Strasbourg) et en 1942 par Ernest Muhleisen (Strasbourg). Néanmoins L’ensemble des sommiers et 71% de la tuyauterie sont conservés.

L’orgue fut restauré par Gaston Kern (Hattmatt) en 1991-1992. Le buffet principal fut remis à sa place et la traction du positif fut reconstituée. Les sculptures furent réparées et le traitement de surface du buffet fut refait. La composition d’origine des trois claviers fut rétablie. L’étendue de la pédale, qui n’avait que 20 notes à l’origine, fut portée à 27 notes, avec adjonction d’une tirasse grand orgue et de trois jeux supplémentaires. Le diapason grave d’origine fut rétabli.

Trois soufflets cunéiformes furent installés, tout en maintenant en place le soufflet-réservoir de Wetzel.

par Marc Schaefer

© Aeolus