alt-tag
Gerd Zacher

Gerd Zacher est né en 1929 à Meppen sur l’Ems. Pendant la guerre il reçut une première formation musicale au conservatoire de Katowice auprès de Fritz Lubrich, un élève de Max Reger. A partir de 1948 il étudia au conservatoire de Detmold la composition avec Günter Bialas, la direction d’orchestre avec Kurt Thomas ainsi que l’orgue avec Hans Heintze et Michael Schneider. Ensuite il étudia à Hambourg le piano et la théorie musicale auprès de Theodor Kaufmann, un élève de Ferruccio Busoni. Dans le cadre des “Darmstädter Ferienkurse” il assista aux stages de Messiaen, Wolpe, Boulez et Stockhausen.

De 1954 à 1957 il fut cantor et organiste de l’église protestante à Santiago du Chili, puis à la Lutherkirche de Hambourg-Wellingsbüttel (directeur de la musique sacrée à partir de 1968).

Ses concerts trouvèrent un excellent écho à l’échelle internationale, d’une part pour les créations de nouvelles œuvres, d’autre part pour la programmation de compositeurs proscrits par le régime nazi.

Il a créé un grand nombre de pièces pour orgue qui lui sont dédiées (Allende-Blin, Cage, Englert, Herchet, Kagel, Ligeti, Otte, Schnebel, Yun,..).

En 1970 il fut nommé directeur de la classe de musique d’Eglise protestante au conservatoire Folkwang de Essen. Jusqu’en 1973 il fut aussi organiste de la Immanuelskirche de Wuppertal-Oberbarmen. Il a donné des concerts en Allemagne ainsi qu’à l’étranger et a enregistré un grand nombre de disques. Ses propres compositions pour chœur ou pour orgue ont également contribué à sa réputation (Dictionnaire Komponisten der Gegenwart). A travers stages et publications il a durablement influencé l’interprétation de la musique de Jean-Sébastien Bach à nos jours.

Lors du “Festival International” de Lucerne en 2003 son nouveau déchiffrage de “l’Offrande musicale” de Bach fut créé: tous les canons trouvent des conclusions inattendues à travers les indications précises de Bach, qui – jusqu’à présent – n’avaient pas encore été suffisament respectées.