Image Die Blaue Blume

Die Blaue Blume

€18,99 (TTC)

Depuis toujours, la musique a été un moyen de transmettre certains états, certaines émotions. Dans la musique du 19e siècle en particulier, il était important pour les compositeurs d'exprimer des états intérieurs - des paysages de l'âme - dans leur musique.

Ils recherchent la nature comme contrepartie de l'âme humaine et, dans l'expression de la musique, cette nature sert en quelque sorte de toile de fond pour exprimer les émotions les plus diverses.

Lorsque l'on pense à des images, des paysages, des impressions de la nature, qui sont étroitement liées au monde du romantisme du 19e siècle, une image littéraire vient en fait immédiatement à l'esprit : la Fleur bleue, que Novalis évoque dans son roman "Heinrich von Ofterdingen" comme une image imaginaire idéale, pour ainsi dire comme un état idéal utopique. Et c'est finalement le but : sortir des différentes erreurs et confusions des paysages de l'âme pour atteindre un but jamais réalisable. D'où ce terme générique de Fleur bleue.

Pour son premier album sur le label Aeolus, Martin Schmeding a choisi des transcriptions d'œuvres de Ludwig van Beethoven, Felix Mendelssohn Bartholdy, Robert Schumann, Franz Liszt, ainsi que la célèbre Sonate de Julius Reubke. Il joue le nouvel orgue (2017) de la Friedenskirche, Köln-Mülheim (Cologne), un instrument fascinant qui a été construit par Woehl Orgel Projekte dans le style romantique allemand.

Videos